Mauvaise mère

  • Les trouvailles d'Alma
  • maternite
Mauvaise mère

 

Cela fait une éternité que je n’ai pas écrit d’article « maternité » sur mon blog et jusque-là, ceux que j’ai rédigés, étaient plutôt d’ordre « technique » (help mon bébé ne veux pas boire d’eau, ou celui ci….).

 

Celui que j’écris aujourd’hui est donc différent car il touche à l’affect, à l’émotionnel  même si il est empreint de questionnements éducatifs.  

 

Aujourd’hui, je ressens vraiment le besoin de me tourner vers vous, pour me soulager un peu mais aussi pour recueillir vos conseils qui très souvent m’ont bien aidés et sortis de situations délicates.

 

Alma qui a maintenant un peu plus de deux ans et demi passe par une phase que j’ai beaucoup de mal à gérer (et ça fait des mois que ça dure !), autant vous dire que je me trouve dans une impasse, acculée à un mur et que je ne sais pas comment m’en sortir.

 

Comme beaucoup d’enfant de cet âge, Alma est en pleine période du « NON ».  Elle s’oppose, n’écoute pas ce qu’on lui dit, n’en fait qu’à sa tête, fait le contraire de ce qu’on lui demande, tape, crie, et part dans des colères noires, dont il est très difficile de l’en sortir! Je sais pertinemment que cette phase est « normale », qu’elle fait partie du développement de l’enfant mais je ne sais tout simplement pas comment y faire face et me sens dépassée.

 

Pourtant, je suis entourée d’une ribambelle de livres sur l’éducation du jeune enfant (filliozat, Halmos , Gordon, Fault…) mais rien n’y fait, soit je suis bête et ne sais tout simplement pas mettre en pratique les conseils qui y sont prodigués,  ou alors, une fois devant le fait accompli (bêtise, colère, opposition….) je perds le contrôle de moi-même et fais tout le contraire de ce que je voudrais faire !!

 

Il faut dire que je suis très peu patiente, et que la grossesse n’arrange rien du tout, je suis encore plus à fleur de peau et m’emporte plus facilement!

 

Bref, je n’arrive pas du tout à gérer, et le pire, c’est que je vais à l’encontre de mes principes éducatifs que je souhaiterais être basés sur l’écoute et la communication.

 

Je culpabilise énormément de ne pas être la mère que je voudrais être, ça me rend malade et me bouffe de l’intérieur.  Je sais que la grossesse n’aide pas car mes émotions sont décuplées mais j’ai vraiment l’impression d’être une mauvaise mère. Ça me rend malheureuse de crier après ma fille ou de la punir, car je sais pertinemment qu’aucune de ces méthodes n’est constructive, mais face à ses colères, c’est la seule réaction que j’ai en ce moment. Et une fois  la colère passée, je culpabilise, me morfonds et suis prise de remords. C’est terrible comme sentiment…

 

Et pour couronner le tout, depuis maintenant plus d’un mois, Alma se réveille toutes les nuits à la même heure pour me dire qu’elle à froid, ou chaud, ou soif ou tout simplement me demander ce qu’on va faire demain, ce qui a le don de m’exaspérer et bien évidemment m’épuise physiquement et mentalement.

 

Elle est aussi en phase de régression totale, ne mange plus seule, nous dit qu’elle est encore un tout petit bébé, refuse le pot…bref, vous l’aurez compris, la période actuelle est très très compliquée !   

 

J’en suis venue à ma dire à quoi bon l’avoir mise au monde alors que je ne suis même pas capable de l’éduquer correctement et de l’accompagner sereinement dans son évolution… et dire que je suis enceinte du deuxième, dès fois je me dis que c’est une folie…et que la venue de ce petit bébé ne va rien arranger au comportement de ma fille et que ma patiente va être de plus en plus mise à l’épreuve !!

 

Alors voilà, je me tourne aujourd’hui vers vous pour recueillir vos témoignages, conseils, vécus avant de me tourner vers l’option pédopsychiatre…merci d’avance !!

 

 

 

emma may 09/03/2015 15:03

Bonjour. J'ai vécu ce que tu vis, avec ma fille aînée d'aujourd'hui 4 ans et demi. Elle a commencé à être dure à partir de 18 mois et jusqu'à la rentrée en moyenne section. Nous avons vécu ensuite une période très agréable de septembre dernier jusqu'à fin janvier et là rebelote, opposition systématique, insolence, colères noires et longues... Et pourtant comme toi j'ai lu Filliozat, Halmos et tutti quanti, j'ai même fait les ateliers Faber et Mazlich (excellent d'ailleurs). Mais je reste démunie face à elle, car c'est juste trop. J'essaie de garder le principe de ne pas entrer dans la violence physique (même si j'ai déjà failli à mon principe en donnant une fessée... C'est rarissime, aussi j'ai appris à assumer ce geste même si je suis foncièrement contre, car c'est alors que j'ai tout essayé, et nous en avons parlé après). Sinon j'écoute son flot de paroles (horribles : elle dit qu'elle déteste sa petite soeur, elle veut vivre ailleurs...), parfois ça suffit. Si non, je tente l'humour, je la rassure, je la déride... Si ça ne suffit pas, je l'entraîne dans autre chose car hélas souvent elle peut s'enfermer dans sa colère et n'arrive pas à en sortir mais souhaite en sortir (puisqu'elle fait de la provocation). Donc on sort par exemple. Mais elle peut encore continuer dehors parfois ! Ma belle mère me rassure : mon compagnon était comme ça petit et c'est passé. L'intéressé confirme ;) En tout cas elle se calme beaucoup plus vite avec lui. Sa voix ferme suffit... Au final même si parfois j'en peux plus, je savoure aussi plein de moments avec elle, qui est à l'image de son caractère : entière, donc passionnée, pleine d'émotions, négatives ou positives !!!
Ma seconde fille, elle, est calme, douce et très drôle, en tout cas Ultra-facile. Ne t'inquiète pas pour ton futur bébé : il y a fort à parier qu'il sera peace ! Et qu'ils se complèteront très bien !!!
Courage et bonheur à nous les mamans !!!

Les trouvailles d'Alma 10/03/2015 13:19

Merci Emma pour ton témoignage! Pas facile d’élever des enfants!! Cette période de la petite enfance est appelée communément la petite adolescence....ce n'est pas par hasard!! Quant à la fessée, tu n'es pas du tout à blâmer, on est parfois démuni et à bout face aux colères de nos petits....ça m'est également arrivé une fois, je me suis sentie très coupable mais elle est vraiment partie toute seule, comme un réflexe...bien évidement, je suis comme toi, et la fessée va à l'encontre de mes convictions en terme d'éducations, mais hélas, nous ne sommes pas infaillibles!

Avec Alma en ce moment, il y a des jours avec et des jours sans...j'essaie d'adopter au mieux la méthode de la parentalité positive, mais ce n'est pas tous les jours évident!!

Courage à toi, je compatis!! ;-)

Julie 17/02/2015 11:30

Salut Justine! Comme toi, j'ai eu le même problème avec Flavia quand j'étais enceinte. Je crois franchement que l'état de fatigue de la grossesse joue beaucoup sur notre patience et on a du mal à répondre à toutes les sollicitations de notre puce à ce moment là. Je crois aussi qu'il faut laisser plus le papa s'impliquer pour éviter trop de conflits. Et puis tu culpabilises pour l'avoir laissée chez ses grand-parents mais au final, je crois que c'est super pour toi et elle. De mon côté, aux environs des 7/8 mois de grossesse, j'ai laissé Flavia 1 semaine avec mes parents (la première fois depuis sa naissance!!!!) et j'avoue que ça m'a fait du bien! Moins de fatique donc moins de stress donc moins de cris...!!
Jolie la nouvelle version de ton blog! bisous!

Les trouvailles d'Alma 19/02/2015 13:14

Coucou Julie!

Ravie de te voir par ici! C'est vrai que l'état de grosesse n'arrange rien à la relation un peu compliquée que j'ai en ce moment avec Alma...j'espère que les choses se tasseront un peu après la naissance.....ou pas!! Car je suppose que l'arrivée d'un petit frère ou d'une petite soeur n'est pas non plus évident à gérer! Bref, il ni a pas de situation idéale je crois! !

Félicitations pour cette géniale nouvelle! Il faudrait qu'on essai de se voir avt le grand départ!

Biz Biz à très bientôt!

Hyzeux 12/02/2015 09:37

As tu essayé d appliquer la méthode du choix illusoire? Je m explique: plutôt que de donner l impression a un enfant l idee d etre un bon petit soldat qui exécute toutes les consignes, tu lui laisses croire que c est LUI qui commande/choisi. Exemple: tu mets ton pyjama avant ou après le brossage des dents? (Au final, tu lui aura donner le sentiment d etre maître de ses propres choix et toi tu auras la satisfaction d avoir obtenu ce que tu lui demandais! Je sais, il s agit d un apprentissage pour la vie de tous les jours mais une fois la méthode assimilee, tu ne pourras plus t'en passer. Idem pour l absence de négation dans le langage courant. Les consignes ne sont pas perçues de la même maniere (aussi bien pour les enfants que pour les adultes qui les reçoivent) lorsqu on utilise la négation. Notre cerveau est ainsi fait, il n entend pas la négation il vaut mieux utiliser les termes positifs comme penses-y plutôt que n oublie pas! J ai appris ces techniques au bloc opératoire de pédiatrie qui sont la base de l hypnose thérapeutique (et non pas l hypnose de spectacle de Mesmer!! J espère que ces quelques minutes de lecture t auront au moins permis de te poser et de souffler. Bon courage a toi et comme le disait un célèbre jedi: "que la force soit avec toi" lol.

Fanny 10/02/2015 23:02

Autre chose, en lisant les post j'ai lu qu'Alma n'etait gardée que 2 jours, j'ouvre une micro-creche en mars dans le 5 eme et on a encore qqs places dispos. N'hesite pas à me contacter si ça t'intéresse ;-)

les trouvailles d'Alma 11/02/2015 10:28

Et oui, pas facile d'être parents!! en tout cas merci pour le conseil!!

Dans quel secteur du 5ème ouvres tu ta micro crèche? Je serais peut être intéressée...peux tu m’envoyer un msg en mp pour qu'on en discute un peu plus stp! Merci d'avance!

Fanny 10/02/2015 22:58

Même technique chez nous. La plupart du temps nous laissons Victor gérer par lui même ses colères, il apprend peu à peu à se canaliser. Parfois il reste dans sa chambre 3 minutes, parfois 15, à l'arrivee il est calmé et c'est bien l'essentiel.
Certains jours ou il est plus pénible, je lui explique que nous aussi on est fatigué et on a eu une dure journée et qu'on accepte pas qu'il crie ou pleure dès qu'on ne fait pas ce qu'il veut, avant de l'isoler. Je pense que mettre des mots sur nos ressentis de parents aide aussi. Pareil pour les réveils noctunres, je lui rappelle ou est sa place (dans SON lit donc) et les conséquences de ses réveils sur nous ses parents et ça marche plutôt ou bien (pas 100% du tous faut pas rêver)
Pour ce qui est de la régression, notre petit très autonome à besoin de mon aide pour manger (pb uniquement si je suis la bien sur, pas de soucis à la crèche, avec papa ou les grands parents...) depuis que je suis très prise par le travail (en création je travaille de la maison). J'interprete son pb comme un 'maman occupe toi de moi' alors je joue bop plus avec lui le soir, résultat depuis 5 jours, il mange de nouveau seul.
Bref ma technique de maman être a l'écoute, dialoguer et interpréter leurs comportements. Ils ne le font pas pour nous embêter mais pour nous dire qqchose...dur dur d'etre parents!!

Laurie 09/02/2015 17:06

Chez nous Lucien a 27 mois et je suis enceinte de la 2ème pour avril et les crises de colère, je pratique régulièrement !! Il fait surtout ça avec nous, rarement à la crèche et jamais chez sa nounou. Chez nous il peut se mettre pour tout et rien selon ses phases dans un état de furie assez hallucinant et qui nous laisse sans voix ! On a opté pour l'isolement tout seul dans sa chambre en cas de grosses crises et il n'a le droit de revenir que s'il s'est calmé et demande pardon, sinon il y reste (il sait ouvrir et fermer la porte seul). En général il fait un essai en criant toujours, au 2ème il se calme et vient demander un calin. Pour les autres crises moins grosses, on lui dit qu'il ne faut pas et s'il continue, on l'ignore et il finit par se calmer tout seul et s'excuser, sinon, hop dans la chambre ! Le problème à cet âge est qu'ils ne savent pas répondre à la question pourquoi tu as fait cette crise, eux-mêmes ne savent pas se l'expliquer je pense, ça ira mieux en grandissant... après on rejoue souvent la scène avec doudou en le disputant et lui disant ce qui est interdit (hurler, taper...)

les trouvailles d'Alma 11/02/2015 10:32

Merci Laurie d'avoir partagé ton expérience avec moi!! je prends bonne note de tous les conseils! :-)

Julie 09/02/2015 16:12

et merci de partager ça avec nous, d'être aussi sincère. cela fait du bien de savoir qu'on est pas seule et que donc, on est pas forcément une mauvaise mère, mais juste un peu fatiguée et débordée!

les trouvailles d'Alma 09/02/2015 16:17

Merci Julie pour ton commentaire et ton soutient!! Tu as raison, il faut tenir bon!! :-) Dans quelques mois je me retrouverais exactement dans ta situation avec deux enfants en bas âge, ça risque d'être folklorique! Et puis, c'est vrai qu'après tout, on est pas infaillible et encore moins parfaite, il faut juste se faire à cette idée là et apprendre à vivre avec! Encore merci!

Julie 09/02/2015 16:10

ah oui !
je voulais aussi dire que vouloir bien faire: éduquer sans punir, pas de fessée, pas de violence verbale, pas de tv..... ce genre de choses, et bien c'est difficile! alors, oui, des fois on en a plein les bottes, mais le résultat en vaut la chandelle!
L'investissement est sur le long terme: les graines que tu sèmes aujourd'hui ne se récolteront que demain! :-)

Julie 09/02/2015 16:04

Bjr
Garde espoir, ces périodes passent..
Je viens d'avoir mon 2e. Et effectivement, c'est galère. Fatigue, tristesse, pas une maman comme on le souhaite....
Mais dans quelques mois tout s'éclaircira! garde espoir!
On fait le mieux possible et c'est déjà pas mal!
Tu peux me contacter en MP si tu le souhaites pour échanger car je suis passée par certaines phases avec mon garçon: régression (pipi dans le pantalon systématique pdt la grossesse) , fatigue, énervement...
Bises

emma 09/02/2015 15:19

Je connais moi aussi tout ça! Une grande de 4 ans et la deuxième a un peu plus de 2 ans! Certaines périodes sont difficiles c'est vrai mais il ne faut pas perdre de vue tout ses moments d'amour et de joie ( je sais facile a dire!). Isoler un peu l'enfant pour qu'il se calme est une bonne méthode je trouve. Ensuite je pense que quand on parle a un enfant il faut absolument se mettre a sa hauteur et si il cris alors il faut chuchoter pour le forcer à stopper ça. Et puis les grossesses avec un petit e bas âge c'est dur. Il faut lâcher prise et remettre certaine chose a plus tard, céder et faire des concession. Mais n'oubliez pas que vous êtes une supère maman et que malgré tout votre fille vous aime et des enfants c'est le plus beau cadeau que l'on puisse recevoir. Je suis certaine qu'Alma est une petite fille très heureuse.

les trouvailles d'Alma 09/02/2015 16:14

Merci Emma pour votre soutient et conseils!! Pas facile tous les jours d'être une maman!! Mais comme vous le dites, avoir un enfant est la plus belle chose qu'il soit!

Palmyre 09/02/2015 11:41

Hello ma belle,
Je comprends bien...
J'ai peut-être un peu plus de recul que toi car mes deux sont plus grands (7 et 4 ans), mais ce que tu décris ça m'arrive encore... Et la solution miracle je la veux bien aussi !
Pas facile surtout en étant enceinte.
Sans faire de la psychologie de comptoir, je pense sincèrement que son état est lié à la grossesse (en plus des "terrible 2")... Les enfants, ce sont des éponges, ils absorbent tout. Et si tu culpabilises, elle doit le sentir aussi.
Même à 2 ans et demi, elle comprend tout. Parle-lui du bébé, rassure-la en lui disant que tu l'aimeras toujours autant quand il sera là, préparez son arrivée ensemble pour qu'elle se sente impliquée et qu'elle comprenne que non, le bébé ne prendra pas sa place (le coup du cadeau du bébé à la grande soeur et de la grande soeur au bébé, j'imagine que tu connais?).
Evidemment, te faire aider du papa est primordial, et si jamais quelqu'un d'extérieur peut la garder pour un week-end ou des vacances, un break peut parfois faire du bien à tout le monde.
Elle est comme ça juste avec toi ou avec son papa aussi ?
Tu la rassures et que tu restes ferme (pour la nuit notamment) : tu vas la voir une fois pour être sûre que tout va bien, puis tu fais la méthode des 5mn, 10mn, 15mn, etc. Tu connais ?
Eh non, tu n'es pas une mauvaise mère. On agit parfois en contradiction avec ce que l'on veut faire initialement, on est juste humain... Tu serais une mauvaise mère si tout cela ne te touchait pas ;)
Si tu veux en discuter plus longuement, n'hésite pas.
Plein de courage !

Les trouvailles d'Alma 09/02/2015 12:03

Merci Palmyre pour ton commentaire, ça me fait plaisir de te voir par ici !!! :-)

Je me doute bien que l’arrivée du bébé la préoccupe beaucoup, dieu sait ce qu’elle se dit dans sa petite tête !! On parle pas mal ensemble et avec son papa on essaye de la rassure à max, par contre je ne connaissais pas le coup du cadeau !! C’est top comme idée, je vais le faire, on ira ensemble choisir un doudou pour le bébé et on lui en fera également un de la part du bébé !

C’est drôle que tu parles de ça, car Alma est justement chez ses grands-parents depuis hier et ne revient que demain et tu ne devineras jamais quoi? elle ne s’est pas réveillée de la nuit et a dormi jusque 8h !! A croire qu’elle ne réserve les réveils nocturnes rien que pour ses parents ! La coquine !!!!

Même si je culpabilise de me « débarrasser d’elle » ça me fait un bien fou de pouvoir glander sur le canapé sans être sollicité en permanence !

J’espère que ces deux jours de séparation nous seront bénéfiques à toutes les deux !

Je connais bien la technique du 5/10/15, je l’ai appliqué quand elle avait 18 mois et qu’elle faisait des terreurs nocturnes, ça a plutôt bien fonctionné…le prob c’est qu’en ce moment elle ne réveille qu’une seule fois, vers une heure du matin et que je peux donc pas pratiquer cette méthode…

Encore merci pour tes conseils avisés!!

Caroline 09/02/2015 11:04

Mon fils a un peu plus de 2 ans et comme Alma il y a des moments difficiles: des colères, il tape, cherche parfois à mordre, peut se rouler par terre... Dans notre cas ce qui fonctionne est de l'isoler dans un endroit choisit dans la maison que l'on l'appelle le "coin colère". Il peut s'y décharger, crier, pleurer, taper des peluches mises à sa disposition... Cette idée vient de sa crèche. On cherche à lui faire comprendre qu'il a le droit d'être en colère et d'être débordé par ses émotions mais il n'a pas le droit de taper, ni de jeter ses jouets... s'il en exprime le besoin il existe chez nous cet endroit. Pour l'instant ça fonctionne !
Bon courage pour cette période qui n'est facile pour aucun parent. Et sache que le fait que tu te questionnes et demandes de l'aide, fais de toi une bonne maman !

les trouvailles d'Alma 09/02/2015 12:05

Merci Caroline pour ton commentaire! C'est plutôt pas mal l'idée du coin colère, mais est ce que tu es avec lui quand tu l'y envois ou est ce que tu le laisses seul?

Lili 09/02/2015 10:01

Oh je n'ai aucun conseil à te donner, surtout que tu sembles avoir les bons livres sur l'éducation.
Je peux juste te faire part de mon expérience un peu similaire.
l'éducation bienveillante me tente bien sur le papier mais on est loin de l'appliquer à la maison
Ma fille avait aux alentours de 3 ans quand j'attendais mon deuxième et ça a été une période extrêmement pénible avec elle.
J'ai eu l'impression de perdre complètement je contact avec elle, ne faisant que crier.
Le seule chose à faire dans ce cas la et dont je ne me suis pas privée : faire appel au papa.
Bien sur elle était dans la période d'opposition mais je crois aussi qu'elle sentait l'arrivée de son frère comme une menace et angoissait d'autant plus qu'il n'y avait rien de concret qui se passait à part qu'elle voyait ma fatigue et ma mauvaise humeur (grossesse pas au top!)
Aujourd'hui la famille a retrouvé sa sérénité et son équilibre. Elle a 4 ans et globalement elle est gérable sauf qu'elle chouine bcp.
Je te souhaite bcp de courage. Ton témoignage est très touchant. Les mamans disent trop peu leurs difficultés et pourtant cela fait du bien de poser le problème.

Lili 10/02/2015 21:35

Comme je te comprends ! Les 2 ans sont parfois si difficiles à vivre !
Et la grossesse n'arrange rien. Comme toi, je devais me reposer à cause d'un risque de prématurité. Ma fille allait déjà à l'école et heureusement car je me sentais incapable de m'occuper d'elle comme avant.
Est ce que tu ne peux la mettre un peu plus chez la nounou ? Cela peut être utile aussi après la naissance pour se consacrer au petit sans l'aînée qui cherche à attirer l'attention.
J'ai fait de l'haptonomie pendant ma grossesse et ce psychologue qui le pratiquait m'avait expliqué que mon gros ventre était déjà un obstacle dans la communication avec ma fille sur le plan symbolique, la nécessité que nous avions à nous séparer toutes les deux pour accueillir un deuxième enfant.
Tous les jours n'ont pas été er nous toujours pas roses mais oui, globalement chacun trouve sa place. Et le petit enfant de 2 ou 3 ans comprend qu'il n'est pas le centre du monde avec beaucoup d'amour et quelque part, même si c'est pénible, l'arrivée d'un deuxième enfant aide chacun a prendre sa place d'enfant et de parents avec ses devoirs et ses droits. Beaucoup de respect et d'amour, une famille ça se construit dans la durée et cela peut être bien rude (que cela l'a été pour nous!) mais quel bonheur quand cela fonctionne et qu'on contemple frère et sœur qui jouent ensemble :)

les trouvailles d'Alma 09/02/2015 11:06

Je me retrouve exactement dans ce que tu écris Lili!!!

C'est exactement ça, j'ai l’impression de perdre le contact avec elle et c'est horrible comme sentiment!

Le papa m'aide beaucoup (heureusement d’ailleurs) mais lui aussi est fatigué et tout comme toi ma grossesse est un peu pénible, je dois me reposer à max, difficile quand Alma ne va chez la nounou que deux jours par semaine....bref, je vois que tu t'en es sorti, ça me rassure beaucoup!

Il faut que je relativise en me disant que c'est un sale moment à passer.... vivement que ça passe vite quand même!!

Pas évident d'être maman, et je n'ai pas honte de briser le mythe de la maman épanouie en disant qu’éduquer son enfant est un travail de longue haleine, et que des fois on a juste envie de baisser les bras...

Merci beaucoup pour ton témoignage!

Flow 09/02/2015 09:08

Une façon qui marche pas mal avec mon fiston quand il nous fait des colères et qu'il n'écoute rien, je chuchote ce que j'ai à dire et comme il ne veut pas en manquer un morceau, il s'arrête de pleurer pour écouter, après il reprend parfois, alors je recommence et il se calme assez vite. Après on s'explique. Je sais que j'ai facilement tendance à m'énerver alors cette technique me parait pas mal pour lui et pour moi…
Ce n'est peut être pas une solution non plus, mais quand il ne veut pas faire quelque chose (parce qu'ondin NON tout le temps à maman) alors je le transforme en jeu, du style je vais être la première à ranger les jouets ou à mettre mon manteau,… ça marche pas mal non plus! Ce sont mes parents qui faisaient ça avec mon fils, j'ai adopté cette méthode parce que ça permet d'éviter des crises inutiles et une crise évitée quand il les enchaine habituellement ça fait un bien fou!!!
A tester avec Alma, ça peut peut être fonctionner…
Quant à sa phase de régression, ça doit être dû à l'arrivée du bébé, c'est normale… ça va lui passer. Il faut peut être trouver un moyen de la responsabiliser en lui disant qu'elle sera la grande soeur, une modèle, un exemple pour le bébé…

les trouvailles d'Alma 09/02/2015 11:07

Merci Mélanie pour ton soutient! :-) Oui, vivement que ça passe!!

yvonmélanie 09/02/2015 09:26

Courage !!! aux Etats unis il s' appelle cette phase de l'enfant "terrible two" ... tu comprends mieux pourquoi maintenant.. et si tu penses que tu es une mauvaise mére c'est donc que tu es une bonne maman et comme toutes les mamans tu culpabilises à mort !!!! ... faut juste serrer les dents et attendre que ca passe ...

Les trouvailles d'Alma 09/02/2015 09:19

Merci pour ces conseils! Le chuchotement est une super idée je trouve, ça permet de se calmer je pense! A essayer rapidement!

Justine 09/02/2015 08:40

Ma fille a le même age qu'Alma et ce que tu décris ressemble beaucoup à ce que je vis en ce moment:( pour ma part quand ma craquette s'oppose, pour éviter les colères j'isole ma fille (avec moi pour éviter la crise) et lui compte avec elle jusque 10 une fois le compte termine je lui demande si elle est calme et si tel est le cas lui demande par exemple de ranger ce qu'elle refusait jusqu'alors!!! Ce n'est pas miraculeux mais au moins ça permet de ne pas s'énerver (ni elle ni moi) et de lui faire accepter nos demandes!! Je te souhaite plein de courage pour cette période delicate et n'oublions jamais : il n'y a pas se parents parfait et tant mieux pour nos enfants

Les trouvailles d'Alma 09/02/2015 09:18

Merci Justine!! Je suis preneuse de tous conseils et ne manquerai pas de l'appliquer!! Ca me rassure aussi de voir que je ne suis pas la seule dans ce cas! ;-)

Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog