Au Danemark, priorité à la vie de famille

Au Danemark, priorité à la vie de famille

Et si la clé du bonheur se trouvait au Danemark? 

Depuis lundi, France info, dans la chronique "cinq jours à la une", fait un focus sur la vie au Danemark, car semblerait-il, les danois seraient les habitants les plus heureux du monde!

Autant vous dire que je suis cette chronique très assidument, car honnêtement, ça laisse rêveur!

Alors quelle est la recette miracle de cette population pour en arriver à cette conclusion?

Et bien, pour les danois, la clé principale de ce bonheur réside dans l’équilibre familial. Rien n’est plus important pour eux que la famille. Les parents danois sont très à l’écoute de leurs enfants et favorise au maximum leur épanouissement personnel, pour en faire des adultes équilibrés et responsables.

Et là, oh surprise, on découvre que L’Etat y est pour beaucoup!

En effet, au niveau de l’Education, il ne lésine pas sur les moyens ! Selon France info, il dépenserait environ 35% de plus par élève que la France, soit 8300€ par élève. Ces enfants bénéficient donc d’infrastructures et d’équipements modernes, comme des tablettes tactiles mis à leur disposition.  

Et point très important qui selon moi fait toute la différence, cette fois sur le plan pédagogique, les enfants ne sont pas notés avant l’âge de 13 ans.

Priorité est donc donnée à leur épanouissement personnel plutôt qu’à la rude compétition académique mis en exergue par un système de notation et d’évaluation rigide qui pousse nos enfants à trop se comparer les uns aux autres et à rentrer bien trop tôt en compétition avec autrui !

Pas étonnant donc que le système scolaire danois se retrouve parmi les meilleurs dans la dernière étude PISA qui vise à évaluer le degré de connaissance des enfants de 15 ans au sein de l’OCDE.

La clé du bonheur, c’est aussi arriver à concilier facilement vie professionnelle et vie familiale. Et là encore, l’Etat y est pour beaucoup, mais aussi les employeurs !! Certes, les danois se lèvent plus tôt pour aller travailler mais ils sortent aussi plus tôt, en moyenne aux alentours de 16h. Ce qui permet donc de ne pas avoir à payer une nounou pour aller chercher les enfants à l’école. Certaines entreprises aménagent des horaires de travail spécialement pour les femmes qui ont des enfants mais qui souhaitent aussi avoir une vie professionnelle. Ainsi, 70% des femmes travaillent au Danemark, un des taux les plus élevé au monde.

Le rôle du père dans la sphère familial est aussi essentiel, pour beaucoup de papa, la priorité est leur famille et non le travail et ça les employeurs l’ont très bien compris ! Papa épanoui = papa plus productif au travail.

C’est pour cette raison que les hommes bénéficient d’un congé parental de 12 semaines à l’arrivée d’un enfant, certaines entreprises octroient même 6 mois !!

Bref, au Danemark, tout est fait pour la famille !! L’Etat se doit même de proposer une place en crèche pour un enfant, c’est une obligation !

Mais ce n’est pas tout, le Danemark en ces temps de crise, à un taux de chômage plutôt bas, moins de 7%  contre 10,5 % en France. Alors certes, il n’y a pas de minimum salarial et licencier est un jeu d’enfant pour les employeurs, mais en contrepartie, retrouver un travail est chose assez aisée au Danemark grâce à un système de « job center » très efficace, pas comme notre Pôle emploi à nous si vous voyez ce que je veux dire !!

Décidément, ces danois ont (presque) tout pour eux !! Un goût très certain pour la décoration intérieur et le design, un système éducatif novateur, un état providence très généreux, alors qu’en est ce qu’on s’expatrie ????

Ce n’est pas le climat plutôt rude et la nuit tombante à 15h en plein hiver qui va nous refroidir quand même !!

 

les trouvailles d'Alma 18/01/2014 09:35

Bien d'accord avec vous les filles! Trop de failles ds notre système éducatif français, quand on voit se qui se passe chez nos voisins scandinaves, on se demande ce que le gouvernement attend pour faire évoluer les choses!

Hyzeux 18/01/2014 08:43

Bien d accord avec vs: la jalousie et la compétition sont bien encrées dans notre système de penser français. Bien dommage.... Quand a l ecole! Pfff. On pourrait écrire des romans. Si l une d entre vous loue un avion, je prends mon billet de suite. Juste le temps de préparer mes bagages et j arrive!

Jennifer 17/01/2014 11:12

Ilsont tous compris ces danois, ça reste rêveur .
La France est loin derrière niveau éducation. Trop de compétition, trop de surcharge ( que ce soit les élèves en classe ou les heures par semaine ). Y'a tellement de choses à revoir sur ce système, c'est dommage.

Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog